Jérémie Lefebvre, écrivain et auteur-compositeur, est né en 1972 à Rouen et vit à Paris.

Son premier roman, La Société de consolation (Sens&Tonka, 2000) jette un regard sans concession - non sans poésie - sur une génération au travail. Il est inspiré d'une expérience vécue, celle du lancement du premier "syndicat virtuel" - site web qui dénonçait les méthodes managériales de l'entreprise Ubisoft.

Roman existentiel et social, Danse avec Jésus (Lunatique, 2011) explore les conflits, les enjeux familiaux et les obsessions intimes liées à l'appartenance et au rejet du catholicisme.

Le Collège de Buchy  (Lunatique, 2015), dresse le portrait d'une ancienne victime de harcèlement scolaire que ses souvenirs plongent dans une rage dévastatrice.

En 2016, Avril (Buchet-Chastel) entraîne le lecteur au coeur d'une épopée révolutionnaire qui bouleverse la France d'aujourd'hui.

En musique, Jérémie Lefebvre collabore essentiellement avec l'auteure et chanteuse Pascale Borel. En 2017 sort son premier album d'auteur-compositeur-interprète chez Seahorse Recordings (Syracuse), tout en italien. Il est également compositeur de musiques de films et réalisateur de clips ; il a été longtemps comédien au sein de la compagnie d'Alberto Lombardo.

Depuis 15 ans, son écriture fouille l'espace intime, le besoin et la peur des carcans de l'appartenance, le rapport entre notre infini intérieur et les modèles imposés - tout ce qui, en nous définissant, nous perd ; et dans ce vertige, la nécessité vitale d'avoir quelque chose à combattre, ou à conquérir.